Il y a 52 ans…

Le 25 janvier 1963, André Malraux adressait aux conservateurs régionaux des bâtiments de France une circulaire relative à l’établissement d’une liste d’édifices d’intérêt national.

Visualiser cette circulaire conservée aux Archives nationales (cote : 19930521 art. 2), témoignage de l’histoire du droit des monuments historique numérisé dans le cadre du projet Mémoloi.

Télécharger la notice de cette archive.

Titre Circulaire du ministre d’Etat chargé des affaires culturelles aux conservateurs régionaux des bâtiments de France du 25 janvier 1963 relative à l’établissement d’une liste d’édifices d’intérêt national en vue de la préparation d’une loi- programme
Auteur André Malraux
Date 25 janvier 1963
Description Demande d’établissement d’une liste d’édifices d’intérêt national en vue de la préparation d’une nouvelle loi-programme (« d’autres monuments que Versailles ou Chambord présentent sur le plan culturel, un intérêt national et pourraient à leur tour bénéficier dans les années à venir, de nouvelles lois de programme ») – Présentation des consignes à suivre (« il s’agit […] d’établir la liste des monuments de votre circonscription qui, abstraction faite de toute considération financière ou de tout impératif technique, présentent, sur le plan culturel, un intérêt national et constituent l’essentiel de notre patrimoine architectural ») et transmission d’une fiche de renseignement à remplir pour chaque monument (présentation du monument et attribution de « notes chiffrées » – avec des coefficients – sur la valeur historique et artistique du monument, l’urgence des travaux, son intérêt touristique, …) – La circulaire demande enfin aux conservateurs régionaux d’établir un inventaire exhaustif des travaux qu’il conviendrait de réaliser dans un proche avenir
Conservation AN Fontainebleau 19930521 art. 2 Chemise verte : « Préparation 2e loi programme concernant les monuments présentant un intérêt national sur le plan culturel 1963/65 » (Enregistrement : NW – 20/01/2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.